Imprimer cet article Imprimer cet article

Le gardien du seuil

Publié le 07. Fév, 2011 par dans La part d'ombre

Il est l’antithèse du soi réel, on l’appelle aussi, le non-soi. Il est relié aux trois corps inférieurs de l’être humain que sont le mental, l’émotionnel et le physique.

C’est l’ego, qui s’est créé lui-même et qui est corrompu car il résulte d’un mauvais usage du don du libre-arbitre. L’ego se bâtit aussi à partir de nos peurs : peur du rejet, peur d’abandon, peur de ne pas être aimé, et l’on développe l’orgueil, l’enfermement sur soi, l’égoïsme, les délires de puissance et l’appropriation puisque l’on est tourné uniquement vers son propre nombril. L’ego ne laisse aucune possibilité d’ouverture aux autres. D’autres peurs liées à la survie viennent aussi renforcer toutes les expressions de l’ego.

L’ego est donc composé de toutes sortes d’énergies, de champs de forces et de centres d’intérêts mal dirigés. Il englobe également le subconscient. La part d’ombre en l’homme ce sont ses pires refus et enfermements, à tous les niveaux de l’être.

Sur le plan énergétique, c’est par le chakra du plexus solaire que l’homme entre en contact avec cet ennemi de Dieu qui est en lui. Le gardien du seuil est le noyau dur d’une sorte de tourbillon d’énergie qui emprisonne l’être dans ses trois corps inférieurs. Quand le gardien du seuil est réveillé par la présence du Christ (et c’est inévitablement ce qui se produit par le cheminement initiatique), l’âme doit décider librement de tuer cet opposant qu’est le gardien du seuil. Cela se fait petit à petit bien sûr et chaque pas de plus est une grande victoire qui met l’être en contact avec le Feu Cosmique et donc un peu plus avec le divin en lui.

Si l’âme ne fait pas ce choix, ou tant qu’elle ne le fait pas parce qu’elle n’a pas encore assez de force pour se faire entendre et aussi parce que l’être ne sait pas encore entendre ce maître intérieur qu’est l’âme, le monstre de l’ego continuera ses ravages et l’être ne trouvera jamais de repos.

Ce choix de l’âme se fait quand on commence un vrai travail d’intériorisation, non pas psychologique, mais plus profond, c’est-à-dire, initiatique.

Le gardien du seuil est donc cette partie de chaque être qui est dans la haine de la lumière, et il se manifeste toujours fortement aux carrefours importants, dès qu’un seuil est à franchir. Il prend alors la forme de ce qui nous fait le plus peur. Il peut se manifester en rêve ou de toute autre manière…

Tags: , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous n\'êtes pas un robot de spam (ou completement idiot) *