Imprimer cet article Imprimer cet article

Fées des contes et Contes de fées…et dévas toujours

Publié le 14. Avr, 2011 par dans Devas, Elémentaux, Hiérarchie de lumière

Les fées de la nature, qui vivent dans le plan éthérique, font croître les plantes et les fleurs. Elles sont dédiées principalement à la beauté de la nature, aux cycles des quatre saisons et à la croissance. Elles travaillent avec les élémentaux des quatre éléments, soit : les gnomes pour l’élément terre, les elfes pour l’air, les ondines pour l’eau et les salamandres pour le feu. Tous ensemble forment ce que l’on appelle souvent « le petit peuple », à cause de leur taille qui est très différente de la nôtre. Les fées sont parfois minuscules, translucides et aériennes.

Tous ces êtres travaillent beaucoup, en permanence en fait, et sont toujours en mouvement. Ils oeuvrent sous la responsabilité des dévas, grands dévas et dévas mineurs. Les dévas sont des dieux, reliés au monde angélique, ils ont la garde et la responsabilité de la nature et de tout ce qui a une forme. Ils sont également responsables de la naissance et de la croissance de l’embryon humain.

Les dévas sont mouvement permanent et les élémentaux leur obéissent. Lorsqu’il y a un séisme, une tempête, un orage, c’est le résultat du travail des élémentaux qui exécutent les ordres des dévas. Il y a un déva pour chaque espèce de plante, de minéral et de grands dévas sont responsables de toute une région. Certains sont extrêmement puissants, comme les grands dévas de l’Himalaya ou de l’Atlas marocain. Au total, ils sont 330 millions. 33 est un nombre de déva, donc, ne pas faire n’importe quoi avec cette vibration, comme d’ailleurs avec le 22 ou le 11 qui sont des maîtres nombres en numérologie (pour ceux qui connaissent).

Les grands dévas sont catastrophés de voir ce que les humains sont capables de dénaturer de l’oeuvre divine, ceci pour des raisons de profit maximum, comme par exemple faire pousser des roses sans parfum afin d’en vendre en quantité toute l’année. Et ils sont très en colère de voir à quel point l’être humain saccage la nature qui lui est confiée. Ils mettent donc des coups de semonce à travers des séismes…Cela ne suffit pas d’avoir des idées écologiques, il faut comprendre que tous ces mondes s’interpénètrent et que ce qui se passe dans l’un a répercussion sur l’autre. Comprendre que chaque être humain va devoir apprendre à coopérer avec les élémentaux et avec les dévas. Et que cela fait partie du dessein divin.

La nature innée des dévas est intelligence active, l’une des trois qualités divines fondamentales qui crée les mondes et les formes.

Les fées sont liées à cette intelligence active, c’est pour cela qu’elles ne créent que de la beauté. Elles sont les reines de la beauté. Penser aux fées, surtout quand on est dans la nature ou dans un jardin, se relier à elles, les comprendre et les aimer, et le leur dire, c’est éveiller en soi cette intelligence active issue du coeur et non seulement du mental.

Venons-en aux fées des contes…

On sait que dans les contes il y a de méchantes fées toujours prêtes à jeter de mauvais sorts aux innocents. Pourquoi, me direz-vous, puisqu’elles sont axées sur la beauté ?

Et là, nous entrons de plein pied dans l’interaction entre les humains et les fées, ou, entre les humains et les dévas, même si on ne parle pas des dévas dans les contes. N’oubliez pas que ce sont les dévas qui ordonnent et commandent aux fées, comme à tous les élémentaux.

L’être humain dans sa nature inférieure,  cette partie de lui qu’on appelle l’ego et qui le sépare totalement de sa part sacrée, est investi d’orgueil, d’égoïsme et de délires de puissance. Ces trois aspects l’amènent à des débordements pour parvenir à ses fins, et dans ses délires, il cherche à utiliser le pouvoir des dévas pour obtenir ce qu’il veut, au détriment d’autres personnes. Cela s’appelle de la magie noire. N’ayons pas peur des mots, il y a magie noire dès que, par des subterfuges d’invocation, on piétine le libre-arbitre de quelqu’un pour obtenir par la force occulte et subtile, ce que l’on veut.

Et là, je dois faire une parenthèse indispensable qui vous permettra de comprendre pourquoi dans les contes il y a des fées Carabosse jeteuses de sorts. Parce que ceci existe. Et les personnes qui font oeuvre de magie noire pour retour d’affection ou autre, par elles-mêmes ou en allant payer les services d’un sorcier, utilisent cette intelligence dévique dont j’ai parlé plus haut.

Comment est-ce possible, me direz-vous,  puisque les dévas appartiennent aux mondes angéliques ?

C’est subtil à comprendre, mais certains dévas, notamment les dévas mineurs, lorsqu’ils sont invoqués, répondent présent puisque c’est leur fonction intrinsèque et ils ne font pas la différence entre ce qui peut être bien et ce qui peut être mal pour un humain.  Je veux dire, ce qui peut avoir des conséquences négatives pour un être humain. En répondant aux jeteurs de sorts, les dévas participent en tant que forces naturelles de l’énergie disponible au genre humain. Ils appliquent la règle du système, c’est tout. Car ils ne sont pas conscients de tout ce qu’est l’humain sur son plan de vie. Mais ceci est en train de changer car tous les mondes évoluent et les dévas sont inclus dans cette évolution. Bientôt, faire de la magie noire en utilisant l’énergie des dévas sera impossible. Avis aux jeteurs de sorts en tout genre et ils sont nombreux…

C’est donc pour cela que dans les contes, qui nous décrivent la vie et l’être humain tels qu’ils sont, il y a des fées qui jettent des mauvais sorts.

Les contes de fées quant à eux, fascinent autant les adultes que les enfants car ils ouvrent la porte de notre monde intérieur. Un monde où tout est possible, il suffit de se mettre en mouvement et de passer la porte. Les contes facilitent ce voyage intérieur car ils stimulent, de manière ludique, l’imagination et la créativité. On touche alors au sacré qui est en nous. Plus que cela, ils décrivent le parcours initiatique avec ses épreuves, ses passages de seuils, ses victoires sur… l’ego.

Utilisez les contes. Ils parlent à votre âme.

Tags: , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous n\'êtes pas un robot de spam (ou completement idiot) *