Le plan oblical

Publié le 05. Juil, 2011 par dans Ego, Initiation, La part d'ombre

Chacun des corps de l’être humain, du plus subtil au plus dense, est relié au plan correspondant : le corps mental au plan mental, le corps astral au plan astral, le corps énergétique au plan éthérique et le corps physique au plan de la matière dense, éthérique et physique ne faisant pratiquement qu’un. Bien sûr, rien n’est séparé, ni dans les plans, ni dans la conscience de l’être humain, et tout se vit dans tous les corps en même temps comme dans tous les plans en même temps, les échanges se faisant par l’intermédiaire des centres énergétiques (chakras).

Ce que l’être humain émet dans chacun de ses corps va alimenter le plan correspondant. Et si le plan astral est la poubelle de l’humanité (cf articles sur la maladie mentale et la schizophrénie), au niveau du plan mental ça n’est pas mieux car on y  trouve toutes les cristallisations extrêmement dures liées aux pensées qui les ont générées et qui obstruent la descente fluide de l’énergie cosmique divine dans son intention d’Amour.

Un combat terrible se livre dans l’être humain qui en arrive à disjoncter, avec les conséquences que l’on voit dans le monde, mais l’énergie divine continue sa route, inexorablement et rien ne peut l’arrêter.

Or  maintenant, le tableau se complique, car il existe, depuis une quarantaine d’années, un nouveau plan créé par la folie égoïque de l’être humain dans ses trois aspects les plus durs que sont l’orgueil, l’égoïsme et les délires de puissance et qui s’appelle le plan oblical.

C’est un plan qui ondule en permanence et qui traverse des zones bien précises de la structure de l’être humain en l’abaissant vibratoirement, puis qui finit par la dévier ; sauf si la structure énergétique a déjà été purifiée par le processus de l’initiation jusqu’au 4è degré.

Les hôtes de ce plan sont donc des personnes incarnées mais aussi des défunts, car lorsque l’on est dans le plan oblical de son vivant, on y est encore après avoir quitté son corps physique. Et c’est là que le pire commence.

L’être qui tombe dans le plan oblical se retrouve entouré d’une sphère astrale très dure, sorte de coque qui bloque l’accès au coeur et le coupe de toute possibilité de communication avec les autres êtres humains. Dans ce cas, même si on a à faire à un être très intelligent, celui-ci ne parvient pas à comprendre ce qu’on lui explique et qui lui permettrait de se sortir de certaines difficultés. La communication ne passe plus.

C’est aussi le seul plan où des entités désincarnées en mal de pouvoir et d’orgueil peuvent se réfugier et vivre en étant toujours alimentés par les hommes et les femmes en incarnation qui sont eux-mêmes dans le pouvoir et l’orgueil.

Comment en arrive-t-on à tomber dans un tel plan ?

La base de ce plan est l’orgueil et sa motivation le pouvoir, alliés à un fort égoïsme. Dans ce plan, on trouve entre autres beaucoup de « chercheurs spirituels » qui n’ont pas travaillé sur leur ego et ont justement cherché le pouvoir spirituel. Ces trois facteurs de la personnalité inférieure que sont l’orgueil, le pouvoir et l’égoïsme sont les trois aspects les plus difficiles à éradiquer.

Ce plan pose une chape de plomb sur les chakras supérieurs des humains et finit par les couper de leur Source. Dans ce plan où il n’y a plus de communication, chacun est isolé dans son oeuf aurique avec lequel il se promène ; c’est logique puisque cette séparativité a été générée par les êtres eux-mêmes, et cela continue donc après la mort. Et ça n’est qu’après la mort que la prise de conscience de cette coque dure se fera générant de terribles souffrances.

Ce plan représente un piège pour deux raisons :

Les vivants et  les désincarnés y sont totalement reliés avec ce que cela suppose de charge supplémentaire pour les trois corps de l’être notamment dans l’incarnation.

Le mental excessif, très structuré et très dur y forme une plate-forme solide qui est devenue une « piste d’atterrissage » pour des extra-terrestres des plans les plus bas appartenant aux planètes non sacrées entourant la Terre.

Ce plan n’existait pas il y a quarante ans en arrière. Il s’est formé par toutes les mentalités excessives très structurées, en mal de pouvoir et d’orgueil et ceci est venu insidieusement.

Le plan oblical est donc un piège redoutable et on peut dire que ceux qui s’y trouvent sont des morts-vivants qui appartiennent aux mondes parallèles et non plus à la synthèse Divine.

Pour ne pas tomber dans le plan oblical, il est nécessaire de faire un vrai chemin intérieur afiin que l’ego disparaisse. Cette voie d’éveil se vit dans l’action au quotidien. Travailler ces trois pièges est indispensable afin de garder le contact avec le coeur et de l’amplifier de plus en plus jusqu’au coeur ouvert qu’est le 4è degré initiatique.

l

N'hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez aimé cet article, à le diffuser sur les réseaux sociaux ou à vous abonner à son flux RSS.

Tags: , , , , , , , , , ,

Aucun commentaire

Laisser une Réponse