Mutation cellulaire

Publié le 12. Jan, 2012 par dans Initiation

Lentement, mais inexorablement, l’humanité évolue et la conscience gagne du terrain, ceci en dépit de tous les humains rebelles à une ouverture spirituelle et qui ont choisi d’ignorer le lien intérieur à leur âme.

Mais en ce début de 21è siècle, une mutation profonde est en train de prendre sa place jusque dans le corps physique et la cellule va devoir apprendre à casser ses fonctionnements ataviques pour retrouver ce qu’elle a oublié depuis la nuit des temps : sa vie divine.

Quelques initiés sur terre vivent déjà cette mutation en avant-première et c’est ce qui entraînera toute l’humanité. La plupart des enfants qui naissent depuis la fin du 20è siècle et le début de celui-ci sont préparés dans leurs corps à ce fonctionnement nouveau. Ce qui leur donne d’ailleurs des comportements déroutants pour les parents qui, dans l’ignorance, ne comprennent pas ce qui se passe.

Ceci nous met loin aussi de certains mystiques des siècles passés pour qui le corps était une enveloppe grossière et handicapante souvent méprisée.

Cette mutation se produit car elle fait partie du plan Divin pour l’humanité. Et elle se produit aussi parce-que l’humanité a appelé pour cela, même si les êtres n’en ont pas conscience. Et le Père, dans son Amour infini, répond toujours présent… quand ses enfants l’appellent.

Donc le Divin descend depuis les plans les plus hauts, jusque sur la Terre et dans les corps physiques. Le processus est largement entamé. C’est ce qui perturbe tant les êtres, qui sont fatigués, douloureux, perdus, sans repères, à l’image de ce monde qui s’écroule. Tout ce qui n’est pas juste, au sens de l’Amour, remonte pour être transformé.

Mais revenons aux cellules : il est normal d’offrir au Divin un véhicule de choix sur la terre. Un corps physique qui soit radiant et transfiguré. On est tous condamnés à devenir beaux, car la beauté vient de l’intérieur et c’est l’intérieur qui va embellir. Cela ne veut pas dire que le corps sera immortel et nous n’allons pas devenir des pièces de musée à contempler derrière des vitrines, non ! Nous serons toujours obligés de changer de forme à un moment donné pour en prendre une autre, plus appropriée à une action future.

Le corps physique n’a pas de vie autonome car il n’est pas un principe divin et c’est pour cela qu’on doit le quitter pour poursuivre la vie de l’âme. Le corps physique est adossé à la structure énergétique sans laquelle il ne peut vivre. Pour tous ceux qui savent déjà, il s’agit du système des chakras et du circuit des nadis et pour ceux qui ne savent pas, allez vous documenter.

Nos petites cellules sont composées d’un noyau, qui est divin, et d’une mémoire, que l’on peut appeler le mental de la cellule. Ce mental enregistre tout. Les bonnes choses comme les mauvaises, et le mauvais amène la maladie. Mais en dehors de cela, nos chères cellules fonctionnent depuis la nuit des temps selon des mécanismes physiologiques régis par le système nerveux sympathique, ce qui fait que la circulation, la respiration, l’assimilation, l’élimination, la digestion, se font sans même que nous ayons à y penser. C’est bien pratique, me direz-vous, oui, mais pour cette mutation, c’est notre volonté et notre détermination qui vont devoir enclencher de nouveaux processus de fonctionnement en toute conscience, car l’afflux d’énergie Divine qui descend a un taux vibratoire tellement élevé que le fonctionnement atavique des cellules en est totalement dérangé. Cela les met en ébullition !

Or, la cellule est capable d’accompagner intelligemment toutes les transformations qui se préparent par la descente du divin dans la matière, si, par un corps mental lisse, donc spiritualisé, nous lui demandons directement de l’aide. Et là, c’est au coeur divin de la cellule que nous nous adressons. Cette aide, la cellule est capable de la donner. C’est donc de collaboration qu’il s’agit. N’oublions pas que la matière n’est que l’Esprit à son point de vibration le plus dense. Il s’agit donc de réveiller littéralement le mental atavique de la cellule afin de lui dire que maintenant elle doit apprendre à fonctionner différemment en se libérant de toutes ses mémoires lourdes, mémoires de souffrance et de vieillissement mais aussi, de ses modes de fonctionnement qui sont uniquement reliés à la matière dense. Il en résultera une transformation de tous les systèmes (respiratoire, assimilation-élimination etc) mais l’essentiel passera par le système circulatoire et donc aussi par le coeur physique qui en est la pompe. C’est difficile à vivre.

Rassurez-vous : à titre individuel ceci se fera pour les initiés des hauts degrés uniquement puisque c’est le Feu cosmique qui est à l’oeuvre pour cette transformation et il faut donc déjà le vivre au quotidien. Par contre, toute l’humanité dans sa globalité va commencer à en ressentir les effets. Nous sommes en phase d’évolution accélérée et savoir ce qui se passe permet d’accompagner en conscience le mouvement et de faire taire le mental qui bloque dès qu’il ne comprend pas. C’est ainsi que l’humain se dirige vers la septième race : celle de la femme-Christ et de l’homme-Christ. C’est cela que l’on appelle le retour du Christ. C’est donc bien en chaque être qu’il doit s’incarner. Et ainsi, l’humanité permettra à la Terre de retrouver son état sacré.

Quel beau programme pour ce 21èsiècle !

N'hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez aimé cet article, à le diffuser sur les réseaux sociaux ou à vous abonner à son flux RSS.

Tags: , , , , , , , , , , , ,

Aucun commentaire

Laisser une Réponse