Qui génère la maladie?

Publié le 15. Jan, 2012 par dans Déprogrammation cellulaire, Guérison, Initiation, Les cellules, Mémoire cellulaire

C’est l’ego.

La maladie est une anarchie générée par le mental de la cellule surchargé par des comportements à la fois mentaux, émotionnels et énergétiques, discordants, qui viennent bouleverser l’harmonie habituelle à laquelle la cellule est accoutumée. Le cancer est le résultat d’un affolement cellulaire qui amène une prolifération anarchique et sans raison apparente. Là, on peut dire que la cellule désobéit à son noyau divin. La raison est dans les corps subtils. La vraie prévention ne se fait que par l’énergétique.

Ce qui peut amener la cellule à la prolifération anarchique du cancer, c’est la masse mentale créée et entretenue par le corps mental non purifié de chaque humain. C’est donc l’ego avec tous ses comportements déviés.

Et nous sommes maintenant à une époque où tous les humains, même ceux qui ne sont pas dans une ouverture spirituelle, se mettent à souffrir de cette masse mentale directement, sans  parler de la masse émotionnelle qui accompagne le mouvement. Car tout est énergie. Au 21è siècle, l’énergétique va passer au premier plan. Auparavant, tout cela n’était vécu que par les initiés à partir du 3è degré. Maintenant, tout le monde fait des digestions énergétiques.

Bien sûr, dans la résonance vibratoire, les êtres entrent en contact avec leurs propres miasmes, qu’ils passent leur temps à digérer sans pouvoir s’en libérer tant qu’ils ne sont pas sur la voie initiatique. Se mettre en route sur cette voie est un choix conscient, car l’ego est incapable d’amorcer le moindre processus de transformation. Il n’aime pas la difficulté qui consiste à aller regarder en soi ce qu’il y a de plus moche, pour le traverser et le transformer avec Amour (par le Feu cosmique). Cela demande humilité et persévérance, deux qualités hors de son entendement. L’ego ne décide jamais rien dans ce domaine, et il est le champion de la fuite après retours intempestifs.

Et plus le mental est fort, complice et consentant avec l’ego plus le gardien du seuil bloquera l’accès à l’émotionnel. C’est ainsi que l’être se coupe de plus en plus de ses possibilités d’évolution. Il peut même tomber dans le plan oblical.

Pourtant le Père a prévu tout autre chose pour ses enfants. Et la conséquence de la transformation profonde qui va faire de nous des mutants est que la mémoire cellulaire va s’effacer. Vous imaginez le travail ! Car il y a ce que nous vivons depuis la vie intra-utérine, mais aussi les mémoires antérieures que nous ramenons au niveau de l’atome-germe.

C’est pour cela que seule la voie initiatique consciente, voie de connaissance de soi est sûre. Car elle est progressive. Dans ce domaine, rien ne peut se faire dans la précipitation.

Chacun doit en faire le choix et ainsi, par chacun, tous auront les solutions. La conscience en chacun doit grandir, jusque dans les cellules.

On peut parler d’évolution : incontournable, elle se fait, même en dehors des individus pris séparément.

On peut parler d’initiation : elle est un choix de chaque individu, et par l’individu, elle s’étend au plus grand nombre.

La transmutation cellulaire, déjà commencée, se fera par l’évolution, mais il paraît urgent d’accélérer son processus individuellement, par le choix de l’initiation consciente, ceci, pour le service à l’humanité. Tous ne peuvent pas faire ce choix, mais que ceux qui le peuvent se mettent en route, et la maladie disparaîtra de la surface de la Terre.

N'hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez aimé cet article, à le diffuser sur les réseaux sociaux ou à vous abonner à son flux RSS.

Tags: , , , , , , , ,

Aucun commentaire

Laisser une Réponse