Mental encodé

Publié le 23. Fév, 2012 par dans Ego, La part d'ombre

Le corps mental se construit par strates : il analyse, il trie, il classe, et… il rejette ce qui n’est pas en accord avec ce qu’il a engrangé. L’être humain, au niveau de son corps mental, fonctionne dans la dualité. D’autant plus que l’ego est là qui dit « tu ne penses pas comme moi donc je suis en danger ».

L’unité est impossible dans ce cas, seule la séparativité qui engendre l’opposition existe.

Les humains s’identifient uniquement à leur mental, c’est-à-dire qu’ils fonctionnent uniquement à partir de leur mental. Et lorsque les idées sont très cristallisées, la conscience est étouffée. On voit cela chez les experts de tous bords qui sont souvent enfermés dans leurs certitudes. Le mental crée un monde sans amour

Le mental est très facile à programmer et très difficile à déprogrammer.

Notre système économique est basé sur une course effrénée à la consommation qui ne satisfait personne réellement : encodage mental !

Pour établir les bases d’une nouvelle société, plus juste, il sera nécessaire de détruire ces formes illusoires qui siègent dans le mental : tout ce qui est morcellement et séparativité doit disparaître au profit de l’unité. Les solutions viendront du coeur.

Le monde politique sera touché en premier et nous en avons l’illustration avec cette campagne électorale faussée qui essaie d’imposer aux français, par le biais des médias, ce jeu de la dualité droite-gauche alors que ceux qui réfléchissent, s’informent et ont un peu de conscience ont compris que ça se passait ailleurs.

Le combat est terrible entre l’ombre et la Lumière et les forces d’involution, très organisées dans la matière, rajoutent une couche de plus sur l’endormissement général à coup de grands-messes médiatiques pendant que ceux qui ont une vision d’unité sont quasiment muselés. Et personne ne voit rien : encodage mental !

En 1989, le mur de Berlin est tombé sous la gouvernance de M. Gorbatchev, initié du troisième degré, par les véhicules duquel la Hiérarchie de Lumière a puissamment oeuvré. Et voyez le résultat aujourd’hui : le peuple allemand a retrouvé son unité, même s’il a fallu, à la moitié de la population, faire des sacrifices sur le plan matériel. Des gouvernants bien inspirés ont su mener les réformes qui s’imposaient, même s’ils y ont perdu leur poste.

En France, on en est loin dirait-on ! Pourtant, les désirs égoïstes vont devoir disparaître au profit de la solidarité. Les humains vont devoir comprendre à quel point ils sont tous unis sur le bateau Terre. Les valeurs du coeur finiront par triompher car la Lumière toujours triomphe. Mais quelle dose de souffrances pour en arriver là ? C’est à chacun, en lui-même, d’en décider. Chaque être humain est une clé, essentielle, à la fermeture de la porte de la demeure du mal.

L’adulte n’est que le prolongement de l’enfant intérieur blessé. Cet enfant intérieur a créé lui-même ses encodages mentaux pour se protéger, pour trouver un mode de survie face à ses propres blessures. Guérir l’enfant intérieur blessé est une priorité pour chacun.

L’ego qui s’est développé, très tôt, a ajouté ses propres encodages mentaux en récupérant les blessures de cet enfant intérieur. Chacun fabrique ses propres encodages et si aucune remise en question personnelle n’est menée, les forces d’involution programmeront tout ce qu’elles veulent, fabriquant ainsi des marionnettes à leur service alors que chacun se croit libre.

Au niveau des trois corps inférieurs, l’être humain n’est qu’un pantin dont les forces d’involution tirent les fils.

L’humanité est parvenue au maximum de ce que le mental concret peut exprimer. Elle doit maintenant passer au supramental.

N'hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez aimé cet article, à le diffuser sur les réseaux sociaux ou à vous abonner à son flux RSS.

Tags: , , , , , , , , , ,

Aucun commentaire

Laisser une Réponse