Fluctuations énergétiques

Publié le 31. Mar, 2016 par dans Action quotidienne, Famille

POLLUEURIl y a des jours où l’énergie manque dès le lever.

Ces jours-là, les raisons s’appellent grève générale et pagaille sur Paris, ou violences, attentats. Ces jours-là les forces d’involution sont très actives et c’est chaque être humain qui, les nourrissant en lui, les déverse alentour dans une inconscience totale.

Ces forces s’appellent : peur, donc blocages, rejets car refus d’accueillir ce qui vient, colère, énervement, angoisses, violence, mal-être général. Tout ce qui habite l’être humain dans ses trois corps inférieurs (mental, émotionnel, physique).

Ces jours-là, dans la grande ville, l’énergie de Lumière pourtant présente, ne peut s’incarner harmonieusement car elle ne rencontre qu’obstacles dans les corps humains (voir plus haut).

 

Alors, avons-nous envie de continuer à générer cette pagaille en nous ? Car il s’agit bien de chacun faisant oeuvre d’auto-destruction et de destruction de son entourage et de la planète. Et c’est bien par chacun que ces jours-là, si lourds, peuvent s’alléger. Parce-que chacun peut prendre la décision de regarder toutes ses peurs en face et  les traverser avec courage, et il en faut certes ; car l’être humain est sur la planète Terre pour autre chose que cette pagaille que chacun crée à chaque instant avec ses peurs et ses blocages.

La peur est très présente en France. C’est lié au mental des français, très fort et très cristallisé, c’est lié au refus de bouger, d’essayer ce qui est nouveau, refus de l’inconnu. C’est lié aussi à beaucoup d’orgueil et de prétention, qui voilent une misère profonde : celle du vide intérieur car la plupart des êtres ont perdu leur reliance au sacré. Beaucoup ne savent même pas qu’ils ont une âme. Quelle misère !

C’est donc bien par chacun que la transformation doit venir. Que chacun s’occupe de soi (du petit soi) et nous trouverons les solutions à nos difficultés ensemble. Parce qu’alors, chacun, en ouvrant sa conscience, commencera à toucher le Feu de son coeur et que ce qui en découlera sera créatif et nouveau dans cette vision du coeur.

Apparemment les citoyens lambda que nous sommes ne peuvent pas faire grand chose devant le noyautage des institutions.  Apparemment seulement, car il viendra un temps où ceux qui tirent les ficelles de ces institutions devront eux-aussi changer leur vision. Sous la pression des citoyens peut-être ? Mais que cette pression soit douce et inébranlable. Qu’elle soit une énergie du coeur, puissante, et que rien ne peut arrêter une fois qu’elle est lancée, car elle est juste.

C’est ainsi que le coeur agit et transforme. L’humanité va devoir former un seul coeur et agir en conséquence de ce qui lui est dicté. Commencer par chaque pays, dans le respect de sa culture, de son originalité, de sa créativité, puis accueillir ce que la culture des pays voisins peut apporter d’enrichissement  et en oeuvrer ensemble avec un respect total les uns pour les autres. Nous sommes à l’ère du verseau.

C’est le grand projet de l’Europe. Nous en sommes loin !

Que chacun accomplisse déjà l’Europe, puis le monde, en lui-même. C’est à notre portée, et de Grands Êtres sont là pour nous y aider.

N'hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez aimé cet article, à le diffuser sur les réseaux sociaux ou à vous abonner à son flux RSS.

Tags: , , , , , , , , , , , ,

Aucun commentaire

Laisser une Réponse