Se libérer de ses chaînes

Publié le 21. Mar, 2016 par dans Action quotidienne, Famille

imagesC’est devenu une nécessité et une urgence extrême pour chacun. Car vous le savez, nous devons transformer ce monde dont nous avons la charge, et cela passe par la transformation de chacun d’entre nous.

Les enfermements démarrent pour l’enfant au sein de la famille. Ils se fabriquent par les projections mentales et énergétiques (c’est-à-dire sur tous les plans), des parents.

Devenu adulte, l’être les perpétuera au sein du couple ou des couples qu’il formera. Formatage, conditionnement… Il les transmettra à ses enfants sans en avoir aucune conscience.

Cela génèrera dans la vie de chacun, à chaque génération, des mal-être, des malaises, des problématiques énergétiques et des maladies dans le corps physique. Cela pourra même prendre l’aspect de maladies dites génétiques qui se transmettront de génération en génération. Trop de cristallisations mentales et autres… Pas de remise en question. Que de la léthargie. On est trop occupés au matériel et uniquement au matériel au point qu’il bouffe toute notre vie au détriment du lien à l’âme et des liens du coeur…

S’il s’agit de malaises d’origine purement énergétique et qui ne se sont pas encore transformés en maladies, les médecins ne verront rien, malgré tous les examens entrepris. Et pourtant la personne aura des douleurs et des malaises réels.

Cela va exister de plus en plus en ce 21è siècle où l’on va découvrir l’énergie et ses impacts sur les corps. Il devient donc urgent pour le corps médical au sens large d’apprendre le système des centres énergétiques (chakras) et quelle est la constitution occulte subtile de l’être humain. Il n’y a qu’à prendre exemple sur la sagesse des médecins en Inde où tout cela est intégré depuis toujours. Connaître la constitution des corps subtils est le seul moyen d’avoir une vision juste de ce qui se passe. En tout cas c’est un début. On n’en peut plus des médecins qui nous limitent au seul corps physique, ignorant même qu’il y a un corps énergétique qui supporte le corps physique et sans lequel ce dernier n’aurait même pas vie !

La vraie prévention de toute maladie ne peut se faire que par un travail sur les corps subtils et les chakras. Donc par un travail sur soi, pour éliminer tous les blocages que l’on s’est créés et dont on a hérité par les lignées familiales.

Chacun doit se prendre en charge, chacun doit apprendre à agir par lui-même et pour lui-même. Chacun doit s’ouvrir en conscience à cet inconnu, et se responsabiliser – Aïe c’est difficile ! – Puis passer à l’action – c’est difficile aussi car le mental bloque – !

Il faut volonté et persévérance mais beaucoup d’outils sont à disposition de tous maintenant. Et pour discerner quels outils sont bons il faut être connecté un minimum à son intériorité, entendre la voix de l’Ange d’Or, la Divine Présence en soi.

Les aides subtiles sont là aussi. Parler à son Ange gardien devrait devenir automatique. Comme respirer. Les guides sont présents dans l’invisible et vous entendent. Des Maîtres sont incarnés pour vous aider. Il faut se mettre en disposition intérieure pour les rencontrer. Il faut vouloir se transformer avec la conscience qu’ainsi on aidera toute l’humanité une. Car l’humanité est une, ou doit le devenir. Ceci est très important.

Rien n’est inéluctable et on parvient toujours à sortir de ses prisons intérieures. C’est plus ou moins facile, mais si on est sincère les clés énergétiques arrivent à point nommé.

Votre libération est entre vos mains à chacun, et ainsi toute l’Humanité va se libérer. C’est ce qui est prévu. La Hiérarchie de Lumière oeuvre pour cela car c’est le Plan Divin pour la Terre qui est concerné. Et tout est parfait dans le coeur de Dieu.

C’est donc par chacun que l’ensemble va s’éveiller et non le contraire. Le nouveau monde va venir de chaque individu qui sera suffisamment en conscience pour prendre son pouvoir Divin en mains et agir avec l’impulsion de son coeur. Rien ne sortira de la masse. La masse n’a pas de conscience.

Ceci est une clé importante à méditer avec le coeur et à intégrer, pour la vivre.

N'hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez aimé cet article, à le diffuser sur les réseaux sociaux ou à vous abonner à son flux RSS.

Aucun commentaire

Laisser une Réponse